COVID-19 : Pourquoi le nettoyage préventif est recommandé dans les environnements à risque ?

Par
 Dans Décontamination

La COVID-19 est une maladie de la famille des coronavirus qui entraine des infections respiratoires. Elle représente une menace importante pour la santé d’un grand nombre d’individus, et c’est d’ailleurs pourquoi le gouvernement du Québec a adopté rapidement des mesures de prévention et de contrôle pour freiner le plus possible la contagion.

Pour éviter la transmission de la COVID-19, certaines mesures communautaires de santé publique sont recommandées. Parmi celles-ci, le nettoyage préventif des environnements à risque est fortement encouragé. Mais pourquoi ? Pour en savoir davantage, examinons ensemble la situation.

Comment se propage la COVID-19 ?

Pour comprendre pourquoi le nettoyage préventif des environnements à risque est nécessaire en temps de pandémie, il faut d’abord saisir comment la COVID-19 se propage.

Les coronavirus humains peuvent affecter le nez, la gorge et les poumons. Généralement, ils se propagent de diverses façons :

– par gouttelettes respiratoires générées par une personne infectée lorsqu’elle tousse ou éternue ;
– par contact direct avec une personne infectée ;
– ou par contact avec des surfaces contaminées, suivi du contact de la main avec la bouche, le nez ou les yeux.

Bien que l’isolement soit une solution pour éviter de contracter la COVID-19, il est parfois difficile d’y échapper. Par exemple, dans le cas du syndrome de Diogène, l’accumulation d’objets insalubres et les conditions de vie négligées peuvent présenter un risque de propagation si certains éléments contaminés sont maintenus à l’intérieur d’un logement. Dans ce type de situation, des professionnels de la gestion parasitaire peuvent effectuer un nettoyage de Diogène pour éviter qu’un individu vivant dans ces conditions contracte la COVID-19.

Le nettoyage préventif des environnements à risque : mieux vaut prévenir que guérir

Non seulement le nettoyage d’un logement est important pour les personnes souffrant du syndrome de Diogène, mais il l’est aussi lorsque vous habitez avec des personnes qui ont un système immunitaire plus faible. En effet, les jeunes enfants, les personnes immunodéprimées atteintes de maladies chroniques ou âgée de 70 ans et plus sont plus enclines à développer cette maladie et à avoir des symptômes plus importants et des impacts plus graves sur leur santé.

Ainsi, en assurant un nettoyage préventif et régulier de votre environnement, vous pourrez limiter et éviter le transfert des microorganismes à ces personnes plus à risque. Prenez donc soin de nettoyer toutes les surfaces qui sont régulièrement en contact avec les mains et à forte sollicitation (poignées de porte, télécommandes, appareils électroniques, chasse de toilette, etc.).

Avec ces précautions additionnelles, vous serez en mesure de réduire le plus possible les chances de transmission du virus par contact des surfaces fréquemment utilisées.

Le nettoyage préventif : important pour les lieux publics

Le nettoyage préventif des environnements à risque est nécessaire puisque nous ne sommes pas à l’abri de ce virus. En effet, il peut se trouver n’importe où et demeurer actif plusieurs heures, voire plusieurs jours, selon la surface sur laquelle il se trouve.

Que ce soit dans les hôpitaux, les centres pour personnes âgées, les épiceries, etc. il ne faut prendre aucune chance avec ce virus. Le nettoyage permet donc de diminuer les chances de propagation, mais aussi d’assurer un milieu plus sain pour tous.

Le nettoyage des environnements à risque : mesure importante à considérer

En somme, le nettoyage préventif des environnements à risque est nécessaire afin de vivre dans un milieu sain et d’éviter qu’une personne ne contracte la COVID-19.

Donc, si vous souhaitez obtenir un coup de main ou avoir recours à un service de nettoyage de Diogène, contactez-nous sans plus tarder. Chez E.Exterminateur, notre équipe peut vous accompagner en cette période de crise.